Home

Mettez mon lieu de travail en ordre - dignité pour le personnel d'étage !

16 October 2013 News
Printer-friendly version

Que ce soit au sein de magnifiques établissements de luxe ou d'hôtels plus modestes, s'effectuent chaque jour dans l'ombre des tâches éreintantes, une répétition mécanique des gestes, le déplacement de meubles lourds, associés à une organisation du travail sous pression, au contact avec des produits toxiques et une longue liste de situations à risque, dont le harcèlement sexuel.

De plus, profitant de la crise financière mondiale, les employeurs n'hésitent pas à dégrader les conditions de travail, directement ou par le biais de la sous-traitance. Le personnel d'étage est victime d'une baisse de rémunérations déjà faibles et d'un accroissement de la charge de travail.

Ce groupe de travailleurs/euses souffre également de la façon la brutale de l'inégalité entre les genres, un poids de plus dans des conditions de travail déjà très dures.

L'UITA relève aujourd'hui un nouveau défi - dont l'objectif est de donner à ces travailleurs/euses des conditions de travail saines et sûres, en lançant la campagne :

  • Identifier les " bonnes pratiques " qui peuvent servir d'exemples, de façon à discerner clairement les sociétés avec les pires conditions de travail et qui pourront être ciblées pour remédier à cette situation.
  • Identifier des cas spécifiques qui illustrent nos préoccupations, prenant des exemples de chaque région pour démontrer la nature globale du problème.
  • Dénoncer ces conditions de travail auprès des organisations de notre domaine de compétences (OIT, OMC)
  • Entamer un dialogue avec les chaînes hôtelières et les institutions de façon à développer de nouvelles politiques pour éviter que ces travailleurs/euses soient blessés/es, physiquement et psychologiquement ;
  • Améliorer les conditions de travail de ces employés/es ;
  • Dédier une page spécifique du site web de l'UITA à cette question, pour maintenir son actualité et en faire un élément clé pour générer une discussion au sein des travailleurs/euses concernés/es.
  • Accroître les effectifs et le militantisme du personnel d'étage dans chaque région de l'UITA.