Home

Les salarié-e-s employé-e-s par un sous-traitant à l’hôtel Holiday Inn en France mettent fin à la grève, avec des gains importants

26 February 2018 News
Version imprimable

Les employé-e-s chargé-e-s du nettoyage des chambres et d’autres employé-e-s externalisé-e-s de l’hôtel Holiday Inn de Clichy, France, ont mis fin à leur grève de 111 jours le 8 février en signant un accord avec le sous-traitant de l’hôtel, Héméra. L’accord signé par les syndicats met fin au salaire au rendement du personnel d’étage, prévoit un relevé précis des heures effectuées et deux jours de congé consécutifs par semaine, supprime les contrats de travail de moins de 130 heures de travail mensuelles par salarié-e et tient compte du temps d’habillage et de déshabillage comme temps de travail effectif, entres autres gains importants.

Au cours de ce conflit de longue durée, les employé-é-s du Holiday Inn ont organisé des rassemblements de protestation et des manifestations dans des villes françaises et européennes ciblant la société mère Intercontinental et soulignant l’exploitation et l’absence de droits propres à la sous-traitance dans l’industrie hôtelière.