Comité des travailleurs-euses LGBTI et allié-e-s de l’UITA : Pour des lieux de travail sûrs et exempts de discrimination !

27.05.20 News

Une augmentation inquiétante des cas de violence, de discrimination et de harcèlement à l’encontre des personnes LGBTI a accompagné la crise sanitaire du COVID-19. L’UITA et ses membres sont toutefois déterminés à faire en sorte que les lieux de travail soient sûrs pour tous-tes les travailleurs-euses et exempts de discrimination. Lors d’une réunion virtuelle du Comité des travailleurs-euses LGBTI et allié-e-s de l’UITA le 18 mai pour marquer la Journée internationale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie (en anglais), des intervenant-e-s invité-e-s et des représentant-e-s syndicaux-ales ont rendu compte d’une augmentation des actes de violence et des menaces contre les personnes LGBTI dans plusieurs pays, dont le Brésil, la Hongrie, la Turquie et les États-Unis.

 

Les travailleurs-euses de la viande et de la volaille sont au cœur des foyers de contamination par le coronavirus dans le monde

20.05.20 News

L’industrie nord-américaine de la viande, avec ses usines géantes où travaillent des milliers de salarié-e-s sur des lignes de production rapides, a fait l’objet d’une attention particulière dans le contexte de la situation d’urgence sanitaire actuelle, mais la vulnérabilité des usines de conditionnement de viande et de volaille face à la propagation rapide de l’infection virale est un phénomène mondial. De nombreux cas de travailleurs-euses positifs au COVID-19 ont été détectés dans des sites de transformation de la viande en Australie, en Allemagne, au Brésil, en Espagne, en France et en Irlande, et ils ne cessent de croître.

Une coalition syndicale internationale exige que des mesures soient prises contre le harcèlement sexuel dans les restaurants McDonald’s

20.05.20 News

L’UITA et notre organisation régionale européenne EFFAT-UITA se sont associées au SEIU, affiliée de l’UITA aux États-Unis et au Canada, et à la centrale syndicale nationale brésilienne UGT pour exiger des mesures de lutte contre le harcèlement sexuel dans les restaurants McDonald’s du monde entier.

 

 

Exigez du gouvernement canadien qu’il intervienne de toute urgence pour protéger les vies et la sécurité des travailleurs-euses de l’alimentation !

19.05.20 Urgent Action

Les travailleurs-euses des usines de conditionnement de la viande du Canada sont exposé-e-s à un risque élevé de contracter le COVID-19. Plus de 1400 d’entre elles-eux ont été contaminé-e-s ; certain-e-s sont dans un état critique et certain-e-s sont décédé-e-s. Le gouvernement fédéral a annoncé des mesures d’aide financière à hauteur de plusieurs dizaines de millions de dollars à l’intention des entreprises de la transformation alimentaire, mais aucune mesure pour garantir la santé et la sécurité des travailleurs-euses. L’United Food and Commercial Workers (UFCW) du Canada exige que le soutien apporté à l’industrie alimentaire comprenne un engagement à protéger les vies, et la santé et la sécurité des travailleurs-euses de ce secteur. Les travailleurs-euses canadien-ne-s de l’alimentation ont besoin que des mesures soient prises maintenant ! – CLIQUEZ ICI pour signer la pétition de l’UFCW adressée au gouvernement fédéral du Canada.

Combattre le virus de l’autoritarisme en Europe : le cas de la Hongrie

06.05.20 Editorial

Alors qu’une nouvelle loi, adoptée le 30 mars par le Parlement hongrois sous prétexte de répondre à l’urgence sanitaire lié au COVID-19, permet à présent au Premier ministre hongrois de légiférer par ordonnances pour une durée indéterminée, de suspendre les lois en vigueur et d’imposer des peines de prison allant jusqu’à cinq ans pour les personnes et les médias critiques du gouvernement, la présidente de la Commission européenne ne peut même pas se résoudre à citer explicitement le Premier ministre ou le gouvernement incriminé.

 

Unite se félicite d’une victoire avec l’inclusion des employé-e-s temporaires de Marriott dans le régime gouvernemental de chômage partiel pendant la crise du COVID-19

06.05.20 News

Malgré l’annonce par le gouvernement britannique le 26 mars de son programme de maintien de l’emploi, qui stipule que les employé-e-s temporaires peuvent être suspendu-e-s et payé-e-s à 80 pour cent de leur salaire annuel moyen, le groupe hôtelier Marriott a annoncé deux semaines plus tard qu’il « devait encore définir sa position » concernant la mise au chômage partiel de ses employé-e-s temporaires, prétextant des « problèmes de trésorerie importants ». Les employé-e-s britanniques de Marriott ont envoyé un courrier à la direction européenne du groupe exprimant leur préoccupation et ont obtenu gain de cause. 

Oui, il est possible de protéger les travailleurs-euses de l’agriculture et d’atténuer les risques durant une pandémie – SINTRAINAGRO montre quelles règles respecter

05.05.20 News

Le 25 mars, l’affiliée colombienne SINTRAINAGRO a conclu un accord sur des mesures détaillées pour atténuer le risque de contracter le COVID-19, couvrant 22.000 travailleurs-euses des plantations de bananes. Le syndicat a réalisé deux courtes vidéos démontrant les mesures de sécurité sanitaire, mises en œuvre et suivies conjointement par les représentant-e-s syndicaux-ales, les employeurs et les pouvoirs publics.   

Burkina Faso: les affiliées de l'UITA prennent l'initiative en matière de santé et protection des travailleurs-euses

01.05.20 News

Dès la première apparition du COVID-19 au Burkina Faso, le Comité femmes UITA Burkina Faso et la Coordination nationale des organisations affiliées à l'UITA au Burkina Faso se sont activés pour procurer des protections adéquates aux travailleurs-euses là où les employeurs et les autorités publiques se sont montrés réticents ou en ont été incapables. Ils ont fourni du savon, des masques et du désinfectant et ont informé leurs membres sur les façons de se protéger, ainsi que leurs familles et leur communauté, au travail ou à l'extérieur.

 

 

L’UITA appelle les ministres du Tourisme du G20 à prendre immédiatement des mesures pour protéger les travailleurs-euses du secteur durant la crise du COVID-19

30.04.20 News

L’UITA a prévenu les ministres du Tourisme du G20 qu’il faudrait probablement plusieurs années avant que le secteur du tourisme retrouve le niveau d’activité précédant la crise du COVID-19. Elle a appelé à l’adoption immédiate de protocoles pour protéger les employé-e-s de l’hôtellerie, y compris par la suspension des programmes facultatifs concernant le personnel d’étage.

1er mai: ce jour est le nôtre, même en période de confinement

30.04.20 Editorial

Les mots projetés sur la façade d’un immeuble lors des énormes manifestations au Chili l’an dernier résonnent à présent dans le monde entier : « Nous ne retournerons pas à la normale, car la normale était le problème ». La crise économique majeure qui accompagne la propagation du COVID-19 éclaire d’une lumière crue cette normalité.

Depuis 1890, les travailleurs-euses du monde entier ont célébré le 1er mai pendant des grèves, par des manifestations, dans des prisons et des camps de concentration et en pleine insurrection ; cette année, pour la première fois en 130 ans, nous ne serons pas dans la rue. Mais le 1er mai reste notre jour, le jour où le mouvement syndical affirme sa solidarité internationale et sa détermination à lutter pour un monde nouveau.

Journée internationale de commémoration des travailleuses et des travailleurs 2020 : les organisations syndicales internationales demandent que le COVID-19 soit reconnu comme maladie professionnelle

28.04.20 News

L’UITA se joint aux organisations syndicales internationales sœurs pour demander la reconnaissance officielle rapide du COVID-19 comme maladie professionnelle par les gouvernements et les organismes nationaux de santé et sécurité au travail. La reconnaissance officielle de l’exposition au SARS-CoV-2 en tant que risque professionnel évitable et de l’infection au COVID-19 en milieu professionnel en tant que maladie professionnelle implique que les employeurs seront dans l’obligation de prendre les mesures appropriées pour protéger les travailleurs-euses contre le risque d’exposition au coronavirus, d’assumer la responsabilité en cas de non-respect de ces mesures et d’accorder des indemnités aux travailleurs-euses et à leur famille en cas de maladie ou de décès liés au COVID-19.

Italie : La FLAI-CGIL appelle le gouvernement à régulariser les travailleurs-euses migrant-e-s et à prendre de toute urgence des mesures pour protéger leur santé

28.04.20 News

La fédération syndicale de l’industrie agroalimentaire FLAI-CGIL, affiliée à l’UITA, ainsi que plusieurs organisations de la société civile, ont appelé le gouvernement à prendre immédiatement des mesures pour préserver la santé et la sécurité des milliers de travailleurs-euses migrant-e-s en situation irrégulière et des demandeurs d'asile vivant dans le pays.

 

 

L’UFCW a conclu un accord sur l’amélioration des mesures de protection et de la rémunération chez JBS

24.04.20 News

Dans le contexte d’une contamination massive par le COVID-19 des travailleurs-euses de la transformation de la viande et de la fermeture d’usines en résultant, l’affiliée de l’UITA UFCW est parvenue à un accord avec JBS, la plus grande société mondiale de conditionnement de la viande, sur des protocoles de sécurité et une augmentation de la rémunération. 

 

 

 

Les droits doivent être inscrits à l’ordre du jour alors que les ministres de l’agriculture du G20 se réunissent !

24.04.20 News

L’UITA, la fédération syndicale internationale sœur ISP, des organisations paysannes et des organisations de la société civile qui font campagne pour le droit à l’alimentation ont appelé la session extraordinaire des ministres de l’agriculture du G20, convoquée à la hâte le 21 avril, à inscrire les droits à l’ordre du jour alors qu’ils discutent des ruptures potentielles dans les chaînes d’approvisionnement alimentaire mondiales dans le contexte de la crise du COVID-19.  

L’OMC doit arrêter toutes les négociations de nouveaux traités commerciaux et se recentrer sur l’accès aux fournitures médicales et le sauvetage de vies !

23.04.20 News

Dans une lettre ouverte, quelque 300 organisations nationales, régionales et internationales, dont l’UITA et d’autres fédérations syndicales internationales, ont appelé les membres de l’OMC à arrêter toutes les négociations de nouveaux traités commerciaux pendant la pandémie du COVID-19 et à se recentrer sur le sauvetage de vies.

Pages

S'abonner à IUF UITA IUL RSS